Page 32 sur 33

Re: Le retour d'alan wilder - Discussions, pétitions en lign

MessagePosté: 02 Mai 2019, 08:08
par Vilak
Je ne parle pas du son en tant que patch, mais des lignes d'arrangement en tant que mélodies, que ce soit de la basse ou du synthétiseur. Il n'y en a pas tant que ça qui ont été modifiées dans leur partition.

Re: Le retour d'alan wilder - Discussions, pétitions en lign

MessagePosté: 02 Mai 2019, 09:46
par yann
plim a écrit:
Vilak a écrit:Ses arrangements sont encore bien présents dans les versions live, ça doit lui rapporter quelque chose sur les revenus des concerts non?


non non, cette tache est désormais assuré par une des personnes du crew de TIm Simenon, rencontré à l’époque d'ultra, à savoir Kerry Hopwood. à priori plus aucun arrangement fait par Alan n'est utilisé de nos jours... :roll:

Et on en voit le résultat.....

Re: Le retour d'alan wilder - Discussions, pétitions en lign

MessagePosté: 03 Mai 2019, 12:12
par exJCiter
plim a écrit:
Vilak a écrit:Ses arrangements sont encore bien présents dans les versions live, ça doit lui rapporter quelque chose sur les revenus des concerts non?


non non, cette tache est désormais assuré par une des personnes du crew de TIm Simenon, rencontré à l’époque d'ultra, à savoir Kerry Hopwood. à priori plus aucun arrangement fait par Alan n'est utilisé de nos jours... :roll:


Certes mais Alan garde ses crédits en tant co-producteur des morceaux, tous co-produit par DM à l'époque. (son travail concernait plus la réalisation que la recherche des lignes mélodiques, comme Martin les fournissaient à peu près toutes).

quoi qu'il en doit, il n'y a pas lieu de s'inquiéter car Alan vie sans doute encore très bien de ses royalties. comme je disais plus haut, il n'a peut-être qu'une petite part mais le gâteau à partager est énorme.

Re: Le retour d'alan wilder - Discussions, pétitions en lign

MessagePosté: 03 Mai 2019, 12:42
par Vilak
exJCiter a écrit:son travail concernait plus la réalisation que la recherche des lignes mélodiques, comme Martin les fournissaient à peu près toutes).


Je veux pas pinailler mais ça dépend des morceaux et sur le tard son input allait crescendo.

Certes, quand on entend la Martin's Home demo de Shake the Disease ou celle de Here is the house, on peux dire que là oui ton affirmation est exacte, il était plus un polisseur de son, un agent d'ambiances.

Même pour Agent Orange, c'est encore à peu près le cas même si les différences sont déjà plus grandes.

En revanche, sur Enjoy the silence, vu ce qu'il y a sur la démo et ce qu'on entend dans la version finale, quand on sait que la chanson a été accélérée et arrangée alors que Martin était absent du studio, on peut dire que les lignes mélodiques basses-arpèges-choir ont été fournies par Alan.

Sur Walking in my shoes c'est pas mal aussi.

Re: Le retour d'alan wilder - Discussions, pétitions en lign

MessagePosté: 04 Mai 2019, 14:22
par STUMM101
Salut,

Vilak a écrit:
exJCiter a écrit:son travail concernait plus la réalisation que la recherche des lignes mélodiques, comme Martin les fournissaient à peu près toutes).

Je veux pas pinailler mais ça dépend des morceaux et sur le tard son input allait crescendo.
Certes, quand on entend la Martin's Home demo de Shake the Disease ou celle de Here is the house, on peux dire que là oui ton affirmation est exacte, il était plus un polisseur de son, un agent d'ambiances.
Même pour Agent Orange, c'est encore à peu près le cas même si les différences sont déjà plus grandes.
En revanche, sur Enjoy the silence, vu ce qu'il y a sur la démo et ce qu'on entend dans la version finale, quand on sait que la chanson a été accélérée et arrangée alors que Martin était absent du studio, on peut dire que les lignes mélodiques basses-arpèges-choir ont été fournies par Alan.
Sur Walking in my shoes c'est pas mal aussi.

La politique au sein de DM a toujours été de partager les royalties en part égale pour chaque membre du groupe.
Il suffit de reprendre les livrets de chaque album : Sont crédités pour chaque titre, l'auteur/compositeur (c'est à dire la personne qui a apporté la chanson, que ce soit une démo dépouillée ou une démo plus aboutie). Ensuite sont crédités les personnes ayant produit l'album (l'intégralité de l'album) qui concerne, dans ce cas là, une entité à savoir Depeche Mode (quelque soit le line up à chaque album).
Ceci a été décidé dès le début du groupe, dont Alan ne faisait pas encore parti.

Après, qu'Alan quelque soit la contribution d'Alan sur chaque titre n'a aucune importance concernant la distribution des royalties. Il était au courant en intégrant DM. Ensuite, il était libre d'aborder le sujet entre 1983 et 1995. L'a t-il fait ? Je n'en sais rien, mais je ne le pense pas. De plus, dans sa "lettre d'adieu" il parle bien de son implication de plus en plus importante au fil des années passé au sein de DM et de la non-reconnaissance de son travail et implication. Mais cela reste flou. Parle t-il du manque de gratitude d'un ou de plusieurs membres du groupe ou de son entourage (Mart, Fletch, Daniel Miller ou même Dave) ? Parle t-il qu'il aurait bien voulu être plus avantagé financièrement que certains membres du groupe (Fletch, Dave) ?
Je ne demande pas à savoir absolument quels sont ses griefs, à l'époque, ni de savoir exactement qui est concerné, mais, et ce n'est que mon avis, mon ressenti, c'est un peu facile comme déclaration, très manichéenne.

Surtout, que cette situation semblait le perturber, depuis un certain temps, car il y faisait allusion dans une interview sortie en 1992.
Pourquoi se "livrer" sur une interview concernant Recoil et ne pas en parler avec Miller ou le groupe ?

Ensuite, le fait qu'Alan refaisait la programmation des titres pour les tournées, n'a aucun rapport direct avec les royalties.
Certes, tout le monde le sait, que c'est lui qui s'occupait de tout ça, on sait que c'est lui qui à sublimé Enjoy The Silence (avec Flood quand même).
Tout le monde sait qu'elle fut sa place et son influence dans Depeche Mode.

Après que cela soit une injustice morale par rapport à ETS ou à d'autres titres interprétés lors des tournées post-Alan, je ne le ressent pas comme cela.
Comme je l'ai dit plus haut et dans un post précédent, il continue et continuera à toucher de l'argent sur son travail au sein de DM.
Après quand tu parles "des lois du business de la musique" que tu "trouve juste cela assez injuste", non ! Ce n'est pas les lois du business, c'est les lois de droits d'auteurs et de rémunération des artistes dans la structure auxquels ils sont (label indépendant, Major).
La preuve, il n'a jamais demandé ou fait de recours, pour toucher de l'argent par rapport aux titres (période 1983-1994) inclus dans les tournées post-Alan.
Il a quitté le groupe en 1995, il continue à toucher les fruits de son travail au sein de DM... Que faire de plus ?

A+
STUMM "batteur, mixer, etc...." 101

Re: Le retour d'alan wilder - Discussions, pétitions en lign

MessagePosté: 04 Mai 2019, 15:45
par ventilateur
Une question au passage, si Alan Wilder n'avait pas quitté Depeche Mode, le groupe aurait-il fait quand même appel à un batteur pour les tournées ? Christian Eigner serait-il de la partie ?

Re: Le retour d'alan wilder - Discussions, pétitions en lign

MessagePosté: 04 Mai 2019, 16:32
par inmymemory
Je pense hélas que oui. La seule chose qui aurait pu éviter une telle catastrophe (à mon goût) eut été qu'il ait du mal à lâcher les quelques morceaux où il en jouait lui même. Il était aussi celui qui poussait le groupe à se renouveler, à faire de nouvelles choses, et fut à la base de l'idée d'être batteur sur quelques titres de la tournée devotional, pour sortir de sa routine de claviériste...
Et quand bien même il s'y était opposé, pour Dave c'est consubstantiel à l'imagerie rock qu'il souhaite pour le groupe, pour Martin également, ça lui permet de sortir de derrière ses synthés pour jouer de la gratte, et pour le groupe d'avoir des prestations scéniques plus "péchues" visuellement, tout en sortant un peu des critiques de groupe "playback' sur bandes...
Fletch, lui, entre deux bouchées de banane et une fausse route de cette dernière en entendant les autres en parler, aurait déclaré, une fois son souffle retrouvé, et en bredouillant tout tremblant, qu'il ne savait pas jouer de la batterie, que cela semblait très physique, et rassuré par Martin, aurait alors voté "oui" pour faire ch..r Allan, encouragé en outre par l'hypothèse émise que cela pourrait potentiellement attirer un nouveau public avec les revenus qui vont avec...

Re: Le retour d'alan wilder - Discussions, pétitions en lign

MessagePosté: 04 Mai 2019, 22:35
par Vilak
STUMM101 a écrit:
Après quand tu parles "des lois du business de la musique" que tu "trouve juste cela assez injuste", non ! Ce n'est pas les lois du business, c'est les lois de droits d'auteurs et de rémunération des artistes dans la structure auxquels ils sont (label indépendant, Major).
La preuve, il n'a jamais demandé ou fait de recours, pour toucher de l'argent par rapport aux titres (période 1983-1994) inclus dans les tournées post-Alan.
Il a quitté le groupe en 1995, il continue à toucher les fruits de son travail au sein de DM... Que faire de plus ?



Je te parle d'un ressenti donc si, j'ai le droit de trouver ces règlements injustes du point de vue moral et de regretter que l'arrangeur ne se retrouve pas un peu mieux récompensé dans les termes de ces lois.
Comme je ne conteste pas leur valeur légale, je comprend que Alan les ait acceptées telles qu'elles sont et n'ait jamais fait ces recours et ce n'est pas ce qui me dérange.
C'est ainsi, c'est dommage mais je l'admet.

Mais malgré le plaisir de fan que j'ai a écouter un live de ces 20 dernières années, il y a une drôle de sensation en moi et qui est très dure à formuler par des mots.
C'est un peu comme si le travail d'Alan devrait être effacé alors qu'il est toujours lourdement présent dans ces arrangements qui font entrer en transe les gens dans la fosse.

Re: Le retour d'alan wilder - Discussions, pétitions en lign

MessagePosté: 05 Mai 2019, 00:02
par exJCiter
Vilak a écrit:
exJCiter a écrit:son travail concernait plus la réalisation que la recherche des lignes mélodiques, comme Martin les fournissaient à peu près toutes).

s.

En revanche, sur Enjoy the silence, vu ce qu'il y a sur la démo et ce qu'on entend dans la version finale, quand on sait que la chanson a été accélérée et arrangée alors que Martin était absent du studio, on peut dire que les lignes mélodiques basses-arpèges-choir ont été fournies par Alan.
.


Ils ont quand même été cherché Martin pour trouver le riff de guitare, qui n'est pas anecdotique sur ce morceau...

Re: Le retour d'alan wilder - Discussions, pétitions en lign

MessagePosté: 05 Mai 2019, 00:05
par exJCiter
ventilateur a écrit:Une question au passage, si Alan Wilder n'avait pas quitté Depeche Mode, le groupe aurait-il fait quand même appel à un batteur pour les tournées ? Christian Eigner serait-il de la partie ?


Alan n'a jamais ambitionné de devenir batteur. Il l'a plus fait pour relever un défi personnel et pour faire évoluer DM. Et comme je dis toujours, même si on est pas tous d'accord la dessus je sais, tous les groupes electro digne de ce nom ont un batteur sur scène de nos jours :-)

Re: Le retour d'alan wilder - Discussions, pétitions en lign

MessagePosté: 05 Mai 2019, 00:17
par exJCiter
Vilak a écrit:
STUMM101 a écrit:
Après quand tu parles "des lois du business de la musique" que tu "trouve juste cela assez injuste", non ! Ce n'est pas les lois du business, c'est les lois de droits d'auteurs et de rémunération des artistes dans la structure auxquels ils sont (label indépendant, Major).
La preuve, il n'a jamais demandé ou fait de recours, pour toucher de l'argent par rapport aux titres (période 1983-1994) inclus dans les tournées post-Alan.
Il a quitté le groupe en 1995, il continue à toucher les fruits de son travail au sein de DM... Que faire de plus ?



Je te parle d'un ressenti donc si, j'ai le droit de trouver ces règlements injustes du point de vue moral et de regretter que l'arrangeur ne se retrouve pas un peu mieux récompensé dans les termes de ces lois.
Comme je ne conteste pas leur valeur légale, je comprend que Alan les ait acceptées telles qu'elles sont et n'ait jamais fait ces recours et ce n'est pas ce qui me dérange.
C'est ainsi, c'est dommage mais je l'admet.

Mais malgré le plaisir de fan que j'ai a écouter un live de ces 20 dernières années, il y a une drôle de sensation en moi et qui est très dure à formuler par des mots.
C'est un peu comme si le travail d'Alan devrait être effacé alors qu'il est toujours lourdement présent dans ces arrangements qui font entrer en transe les gens dans la fosse.


L'arrangeur est récompensé, sauf que dans le cas présent les albums étaient co-produit par "Depeche Mode" officiellement et par par Alan Wilder", même s'il se tapait le boulot pour 4.

Par contre, si on a perdu sur la qualité des banques de son en live, il me semble que c'est parce qu'Alan s'est barré avec :D

Et le fait en plus qu'ils en vendent une partie pour s'enrichir personnellement n'a peut-être ni plus au reste du groupe non à Daniel Miller, comme c'est quand même quelque chose qu'il a réalisé en tant que "salarié" de DM. Ça ne lui appartenait donc pas vraiment à priori (et je ne parle pas du fait d'avoir revendu les cadeaux faits par les autres (guitares de Martin.. ) ).

Il semblait assez clair dans tous les cas qu'Alan a fait cela non seulement pour l'argent mais aussi pour tourner la page... sans doute définitivement.

Les seules choses qu'on peut espérer maintenant, c'est qu'il aille bien, qu'il soit en bonne santé et qu'il mène la vie paisible qu'il a cherché...

On retiendra le rendez-vous manqué entre lui et Dave Gahan, car s'il y avait bien une personne légitime pour aider ce dernier à écrire des morceaux, c'était bien lui !

Re: Le retour d'alan wilder - Discussions, pétitions en lign

MessagePosté: 06 Mai 2019, 14:22
par mart1n
exJCiter a écrit:
Vilak a écrit:
exJCiter a écrit:son travail concernait plus la réalisation que la recherche des lignes mélodiques, comme Martin les fournissaient à peu près toutes).

s.

En revanche, sur Enjoy the silence, vu ce qu'il y a sur la démo et ce qu'on entend dans la version finale, quand on sait que la chanson a été accélérée et arrangée alors que Martin était absent du studio, on peut dire que les lignes mélodiques basses-arpèges-choir ont été fournies par Alan.
.


Ils ont quand même été cherché Martin pour trouver le riff de guitare, qui n'est pas anecdotique sur ce morceau...


Merci, j'allais l'écrire... Effectivement, et même si c'est Alan qui a accéléré le morceau et a poussé Martin a trouver ce riff, il (ce riff) fait quand même beaucoup dans la version finale

Re: Le retour d'alan wilder - Discussions, pétitions en lign

MessagePosté: 06 Mai 2019, 16:23
par jb
On est sûr que tout le mérite revient à Wilder sur Enjoy the Silence ? Ok il a proposé un tempo plus élevé que la demo de Gore, mais au hasard Daniel Muller Flood et François Kervorkian n'aurait pas mis les mains dans le cambouis ? J'avais entendu Flood il y a quelques années à Londres (lien inaudible ici https://www.youtube.com/watch?v=TJKkVeUT9QE) , je ne me souviens pas qu'il ait mis en avant le travail d'Alan particulièrement sur ce morceau.

Plus globalement, j'ai l'impression que le Parti Wilderien a longtemps surestimé son champion et que le temps a hélas démontré pas grand chose (avis perso).

Re: Le retour d'alan wilder - Discussions, pétitions en lign

MessagePosté: 06 Mai 2019, 17:50
par plim
mais non.

c'est de notoriété commune et martin gore le dit encore dans son intervention au moogfest. :) c'est flood et alan.

ça n’empêche pas qu'il faisait son taff, comme les autres, c'est à dire comme dans un groupe :D il a toujours préféré bosser en studio, on a on ne sait combien de vidéos attestant son plaisir à arranger, triturer des sons... DM a toujours aimé bosser avec un producteur bien présent en studio et son référent principal c'était alan, c'est tout. MAIS la magie opérait quand tout le monde était réuni pour faire les morceaux, ça c'est sur aussi... (enfin c'est clair pour 3 membres au moins, ah ah :roll: )

Re: Le retour d'alan wilder - Discussions, pétitions en lign

MessagePosté: 08 Mai 2019, 11:40
par Nothing to do ?
Je n'ai aucun doute sur le poids en studio des avis tranchés "j'aime/j'aime pas" de Fletch :mrgreen:

Nothing to do ? "Contribution décisive"

Re: Le retour d'alan wilder - Discussions, pétitions en lign

MessagePosté: 08 Mai 2019, 13:44
par sharcky
jb a écrit:Plus globalement, j'ai l'impression que le Parti Wilderien a longtemps surestimé son champion et que le temps a hélas démontré pas grand chose (avis perso).


Ses choix et talents personnels en terme de composition et de production dans le cadre de Recoil (selon les goûts, parce que moi, j'aime bien) ne remettent pas en cause sa capacité de travail, son sens du détail et ses qualités d'arrangeur et de faiseur de son qui ont permis à DM de se renouveler et de se dépasser album après album tant qu'il était là. Certes, il n'était pas seul, mais sans lui, quid de DM dans les années 80 ?

Re: Le retour d'alan wilder - Discussions, pétitions en lign

MessagePosté: 08 Mai 2019, 14:13
par ventilateur
sharcky a écrit:
jb a écrit:Plus globalement, j'ai l'impression que le Parti Wilderien a longtemps surestimé son champion et que le temps a hélas démontré pas grand chose (avis perso).


Ses choix et talents personnels en terme de composition et de production dans le cadre de Recoil (selon les goûts, parce que moi, j'aime bien) ne remettent pas en cause sa capacité de travail, son sens du détail et ses qualités d'arrangeur et de faiseur de son qui ont permis à DM de se renouveler et de se dépasser album après album tant qu'il était là. Certes, il n'était pas seul, mais sans lui, quid de DM dans les années 80 ?

Dave Gahan : "nous n'aurions pas obtenu Violator et Songs... sans Alan".

Re: Le retour d'alan wilder - Discussions, pétitions en lign

MessagePosté: 08 Mai 2019, 17:38
par jb
sharcky a écrit:Ses choix et talents personnels en terme de composition et de production dans le cadre de Recoil (selon les goûts, parce que moi, j'aime bien) ne remettent pas en cause sa capacité de travail, son sens du détail et ses qualités d'arrangeur et de faiseur de son qui ont permis à DM de se renouveler et de se dépasser album après album tant qu'il était là. Certes, il n'était pas seul, mais sans lui, quid de DM dans les années 80 ?


On peut dire la même chose pour Gore et Gahan.

Re: Le retour d'alan wilder - Discussions, pétitions en lign

MessagePosté: 08 Mai 2019, 17:40
par jb
Dave Gahan : "nous n'aurions pas obtenu Violator et Songs... sans Alan".


Oui et sans lui et sans Martin et sans Flood et sans Daniel Miller et sans Kervorkian (insérer une blague avec Fletch ici).

Re: Le retour d'alan wilder - Discussions, pétitions en lign

MessagePosté: 08 Mai 2019, 19:33
par ventilateur
jb a écrit:
Dave Gahan : "nous n'aurions pas obtenu Violator et Songs... sans Alan".


Oui et sans lui et sans Martin et sans Flood et sans Daniel Miller et sans Kervorkian (insérer une blague avec Fletch ici).

On sait tous ce que Gahan sous entend dans cette déclaration. Inutile de minimiser le travail de Wilder non plus !