Paris - Saint-Denis Stade de France

Messagepar VIOLATION » 01 Aoû 2009, 15:46

Tour 2017 Global Spirit Tour :
Lille Stade Pierre Mauroy Lundi 29 Mai 2017 (Bloc D02)
Paris Stade de France Samedi 1er Juillet 2017 (Bloc S8)
Paris BERCY 3 décembre 2017 (Porte M rang 19)
Main Square Arras 7 juillet 2018
Avatar de l’utilisateur
VIOLATION
 
Messages: 13658
Inscription: 02 Juil 2002, 19:55
Localisation: Tours (Indre & Loire 37)

Messagepar croustibat » 01 Aoû 2009, 15:46

VIOLATION a écrit:Je ne sais pas si l'info à était donné, mais regardez qui était présent lors du concert au SDF :

Image

Tu parles de miller ou de corbijn ? quoi qu'il en soit, on a déjà parlé des 2 ;) J'aime bien une de mes photos du concert où l'on voit Corbijn prendre une photo au début de l'avancée.




Edited By croustibat on 1249134390
Avatar de l’utilisateur
croustibat
 
Messages: 2263
Inscription: 01 Oct 2005, 21:03
Localisation: Paris

Messagepar abf1 » 02 Aoû 2009, 10:31

Vivre Avec Depeche Mode a écrit:Tous ces témoignages montrent finalement l’aspect irréductible du point de vue, non pas seulement la sensibilité qui préside à ce que l’on va voir et entendre, mais le point de vue : le lieu, la perspective, les conditions, l’entourage, etc. Et puis il y a cette intuition, en plus, du tout, de la manière dont l’événement a été vécu par l’ensemble. Je trouve que certains parmi nous, à les lire, ont eu la juste intuition. Dans ce petit texte, je vais essayer de doser le point de vue avec l’intuition du tout, pour vous décrire mes impressions suite à ce concert que j’ai trouvé fabuleux et qui nous a comblés à mesure qu’il avançait.

La matinée déjà très ensoleillée nous a permis de découvrir les alentours du stade et de voir les premiers fans à la porte S. Vers 8 h 30 ils étaient à peu près une trentaine. Après diverses façons de passer le temps ( notamment répétitions a cappella dans la voiture, avec comme écho un parking encore désert ), nous avons intégré la file vers 15’30, toujours porte S. Des amis nous ont rejoint, nous étions quatre. Le soleil cognait fortement et tout fut bon pour se protéger la tête des rayons ( surtout la mienne dénuée de capillarité ). A côté de nous deux fans allemands ivres qui cherchaient à mettre l’ambiance dans la queue : « la bière ne leur a pas quitté les mains depuis 8’00 ce matin », me dit une jeune femme…Tous les moyens furent bons, et naturellement la mélodie des « o » qui clôt Waiting for the night. Sans succès. Et mon amie de les emmener sur le terrain de chansons populaires allemandes, alors je vous laisse imaginer…Ils étaient bien ivres, mais très drôles, leur présence pouvait agacer mais de mon côté elle m’a bien fait rire et a fait passer agréablement le temps dans une ambiance bon enfant.
L’ouverture des portes, elle, une heure plus tard, fut beaucoup moins drôle. Vous avez relaté cette bousculade qui a eu lieu et qui n’était plus contrôlable. On crie de ne pas pousser tout en poussant quand même. Je pense que non seulement l’organisation, le dispositif des portes étaient en cause, mais aussi, avant tout, l’effet de la chaleur sur ceux qui attendaient depuis le matin. Pas loin une jeune fille a failli se faire carrément piétinée.


En pelouse Or, vers le centre de la scène, un peu en retrait ( peut-être une cinquantaine de mètres ), « l’ambiance » fut « assurée » non plus par les allemands par les italiens, avec moins de bonheur. Le concert de Depeche Mode à Saint Denis, ce fut comme l’Europe au défit des cultures. « Bastardiiii », voilà ce que j’ai entendu pendant plus d’une heure. L’ambiance dans cette fosse ouverte n’était pas des plus saines. Les italiens demandèrent un peu d’herbe à mon ami situé un peu plus à l’arrière ( lequel, un autre ami prit soin de le lui rappeler, n’était pas très discret ), en l’échange d’une bière qu’il devenait de plus en plus difficile d’obtenir à cette heure avancée. La négociation arriva malgré tout à son terme. Ce deal me permis d’échanger quelques mots avec un couple charmant, plus posé.

Lorsque je levais les yeux vers le ciel et le pourtour du stade, celui-ci avait perdu la majesté qu’il avait depuis la quatre voies. C’était très abstrait, froid. Les personnes entraient, mais timidement. Tout cela installait un état d’esprit bizarre : de la folie autour de moi et des ombres plus loin, comme des fantômes. Pour ce qui est de cette fameuse intuition du Tout si importante pour les concerts de Depeche Mode, je ne la sentais pas positivement. Mais le concert n’avait pas encore commencé et nous dûmes supporter une première partie absolument soporifique.

Les premiers moments de musique démodienne étaient en moi très chargés de réflexion. Tout d’abord, j’essayais de gérer mon enthousiasme pour ne pas revivre le petit malaise d’Arras. Et je pensais beaucoup, une pensée dont la densité peut nuire au plaisir immédiat de revoir ses musiciens préférés. Une fatigue un peu paralysante me faisait réfléchir sur le désir, sur tout ce que l’on place dans ce genre d’événement et la différence de ce que l’on obtient dans l’instant.
Rapidement mon esprit put sortir de cette « arrière boutique » et mon corps reconquérir le rythme. Le doute fit place à l’ivresse, à nouveau, sans gêne, dans une véritable communion. Etant placé en avant, je me plais souvent à me retourner vers les gradins pour jauger un peu l’ambiance, même si je ne peux me fonder que sur des impressions et des mouvements d’êtres minuscules. C’est à ce moment là que les détails de perception deviennent passionnants. Je vis dans les gradins une jeune femme en robe de soirée noire, la seule levée dans son carré et qui dansait. Son corps ondulait exactement comme celui d’une autre jeune femme que l’on voit dans les gradins de Bercy pendant It’s No good, One Night In Paris. C’est touchant de voir quelqu’un s’éclater de loin.
Il me semble que les gens ont massivement réagi au moment de A Question of Time. A partir de ce moment là, ils furent plus dynamiques. Mais je persiste à croire que, en dépit de la beauté que peuvent retranscrire certaines vidéos du concerts, cette énergie incroyable, ce spasme nerveux qui traverse normalement tout un public ( comme dans les concerts berlinois ) ne se sont pas faits sentir au stade de France. Il faudra, le lendemain, sept fois moins de personnes, pour que le miracle ait lieu. Mais les Depeche ont réussi à conquérir malgré tout la foule, grâce à un set prévisible, certes, mais tout en progression. Je trouvais In Chains déjà magnifique dans l’instant, mais le titre laissa manifestement statiques les tribunes qui observant tout cela de loin, donnaient le sentiment de regarder des bêtes curieuses ( je vous le dis, je me suis souvent retourné ), comme s’ils se trouvaient devant une télévision. Il y a eu progression malgré tout, pas aussi rapide que dans l’esprit de touring the Angel, mais quelque chose d’agogique qui prit tout le stade vers les derniers numéros. C’est aussi à la toute fin du concert que l’on se rendit compte de l’ingratitude de certains qui en redemandaient sans réfléchir, comme des enfants gâtés. Personnellement, j’étais rassasié. Il ne restait plus qu’à filmer les réactions à vif de mes amis et rouler vers Nancy, l’excitation étant telle qu’elle dépassait maintenant la fatigue et me permit de faire la moitié du chemin dans la nuit.


Un concert puissant, distant, investi, chaud, maîtrisé. Métaphysique parfois : lors des premiers accords de Stripped, je levai les yeux au ciel. Les sons de l’univers. On percevait de grands enjeux pour le groupe, comme une appréhension. Première date française, nouveau stade, assez imposant tout de même. Et la magie a opéré, avec un léger goût d’artifice peut-être. La recette du set a bien pris auprès de tous, et le « gladiateur », tel que Dave Gahan se définit, a conquis de nouveau.
Les projections que je trouve belles, judicieuses, chargées de sens permettent de maquiller les reprises, de transformer la perception des morceaux repris pour la énième fois. Or, l’expérience du stade de France montre que ces morceaux sont de véritables œuvres, séparées, des joyaux, des paravents pour le groupe et je ne vois aucun mal à s’abriter dessous aujourd’hui car, à chaque fois, ils sont l’occasion d’une expérience incomparable, ils donnent un regain d’énergie, font naître des sentiments extrêmes mélangeant vie et mort, bien plus qu’au disque. Maintenant que nous avons vécu une nouvelle fois cela, je n’ai plus envie de faire de reproche sur ce fameux set, même si, comme chacun, j’aurais quelques souhaits. Ce choix de set se confirmera le lendemain à Nancy, avec ce supplément de ferveur d’humanité, de générosité, tant du côté du public que du groupe et que l’on ne peut retrouver que de manière inégale dans un stade... Au lieu de cela, à Paris, une fosse très agitée, enfumée, "droguée", un joyeux bordel, mais l’humanité est dans ses penchants-là aussi et tout cela me laisse un très bon souvenir.


Bravo ! Respecto ! (désolé de commenter si tard...)
abf1
 
Messages: 14
Inscription: 27 Mai 2009, 13:32

Messagepar marina » 06 Aoû 2009, 23:52

Nous avons enfin mis nos photos et petites vidéos en ligne ici.
La qualité n'est pas toujours top, mais ça rappelle de bons souvenirs
marina
 
Messages: 86
Inscription: 23 Déc 2001, 00:05
Localisation: Corse

Messagepar VIOLATION » 07 Aoû 2009, 15:14

marina a écrit:Nous avons enfin mis nos photos et petites vidéos en ligne ici.
La qualité n'est pas toujours top, mais ça rappelle de bons souvenirs

Superbes photos, et merci de faire partager, ces moments inoubliables... :respect: :respect:
Tour 2017 Global Spirit Tour :
Lille Stade Pierre Mauroy Lundi 29 Mai 2017 (Bloc D02)
Paris Stade de France Samedi 1er Juillet 2017 (Bloc S8)
Paris BERCY 3 décembre 2017 (Porte M rang 19)
Main Square Arras 7 juillet 2018
Avatar de l’utilisateur
VIOLATION
 
Messages: 13658
Inscription: 02 Juil 2002, 19:55
Localisation: Tours (Indre & Loire 37)

Messagepar lanoutte2 » 07 Aoû 2009, 23:23

merci pour les photos .. excellents souvenirs !!! même si pour ma part je les ai vu comme des fourmis !!
Avatar de l’utilisateur
lanoutte2
 
Messages: 104
Inscription: 02 Mai 2007, 22:59
Localisation: TOURS

Messagepar prodigy75 » 12 Aoû 2009, 11:11

quelqu'un peut-il me confirmer que les rangs les plus bas sont les + petits numéros ??? merci
More than 60 show since 1990
prodigy75
 
Messages: 1123
Inscription: 17 Juin 2002, 22:16

Messagepar night to fall » 12 Aoû 2009, 21:22

prodigy75 a écrit:quelqu'un peut-il me confirmer que les rangs les plus bas sont les + petits numéros ??? merci

Oui je confirme. A bercy, par contre, c'est l'inverse.




Edited By night to fall on 1250193161
Global Spirit été : Amsterdam - Anvers - Lille - Saint Denis
Global Spirit hiver : Anvers - Bercy I - Bercy II - Amsterdam
Avatar de l’utilisateur
night to fall
 
Messages: 3478
Inscription: 25 Sep 2005, 20:35

Messagepar fast fashion » 13 Aoû 2009, 09:21

marina a écrit:Nous avons enfin mis nos photos et petites vidéos en ligne ici.
La qualité n'est pas toujours top, mais ça rappelle de bons souvenirs

Merci pour ces nombreuses et tres belles photos.
Avatar de l’utilisateur
fast fashion
 
Messages: 609
Inscription: 29 Nov 2008, 18:51

Messagepar barrel of a gun » 09 Oct 2009, 15:22

exJCiter a écrit:
nad101 a écrit:
ManuDM a écrit:Image


Je ne sais pas si c'est l'effet d'un "grand angle", mais cette vue est impressionnante ! (et j'ai reconnu sur cette image un de nos "chefs" :) )

Merci, je suis sur cette photo.
Avatar de l’utilisateur
barrel of a gun
 
Messages: 118
Inscription: 12 Juil 2004, 19:42
Localisation: Lyon

Messagepar tranber » 09 Oct 2009, 16:41

barrel of a gun a écrit:
exJCiter a écrit:
nad101 a écrit:
ManuDM a écrit:Image


Je ne sais pas si c'est l'effet d'un "grand angle", mais cette vue est impressionnante ! (et j'ai reconnu sur cette image un de nos "chefs" :) )

Merci, je suis sur cette photo.

faut en dire un peu plus !
:bigggrin:
Tour 2013/2014
26/03 Le Grand Journal - 15/06 Paris -16/07 Nimes - 31/01 Paris ou pas!

Tour 2017
03/12 Paris uniquement (et quelle déception...)

On tour since 1990...
Avatar de l’utilisateur
tranber
 
Messages: 961
Inscription: 04 Oct 2005, 22:04
Localisation: 91

Messagepar julechris » 30 Déc 2009, 01:18

Côté people, l'imitateur Michael Gregorio a vu Depeche Mode au Stade de France. C'est lors de ce live qui lui a donné envie d'imiter le groupe où il se produit actuellement au Bataclan depuis le 16 décembre jusqu'au 31 décembre pour son spectacle "J'aurais voulu être chanteur"
Tour of the Universe 2009 :
LUXEMBOURG - PARIS (Stade de France) - NANCY - CARCASSONNE - GENEVE -LYON - PARIS I (POPB) - PARIS II(POPB) - DUSSELDORF I - DUSSELDORF II

Mon blog : http://julechris.nrjblog.fr

Mon groupe BEPOLAR : http://www.myspace.com/bepolartheband
Avatar de l’utilisateur
julechris
 
Messages: 2056
Inscription: 09 Avr 2002, 11:53
Localisation: Besançon

Messagepar armelle101 » 02 Jan 2010, 23:44

même si je n'ai vraiment aucun interet pour les imitateurs je dois dire que ce gars est incroyable. Du coup je serais curieuse de le voir imiter DM mais mes recherches ont été vaines sur you tube. Si tu as un filon pour voir quelque chose dis-le moi car tu as piqué ma curiosité.
...désolée pour ce petit hors sujet,et merci d'avance.
...Yearning for a liberation
Emotional emancipation

Let yourself go
Let yourself go
Let your senses overflow...
Amen, Martin
Avatar de l’utilisateur
armelle101
 
Messages: 114
Inscription: 20 Juil 2009, 01:30
Localisation: indre-et-loire- 37

Messagepar croustibat » 03 Jan 2010, 01:00

petit souvenir de l'after improvisé à la sortie du concert devant le bar le rendez vous, apparement youtube n'aime pas trop le fichier mais bon : http://www.youtube.com/watch?v=wX2GTZxSECA
Avatar de l’utilisateur
croustibat
 
Messages: 2263
Inscription: 01 Oct 2005, 21:03
Localisation: Paris

Messagepar night to fall » 03 Jan 2010, 01:07

Que cela fait du bien de revoir ça, merci pour le souvenir !
Global Spirit été : Amsterdam - Anvers - Lille - Saint Denis
Global Spirit hiver : Anvers - Bercy I - Bercy II - Amsterdam
Avatar de l’utilisateur
night to fall
 
Messages: 3478
Inscription: 25 Sep 2005, 20:35

Messagepar God is laughing » 04 Jan 2010, 16:27

Il n'y'a pas que des critiques positives.....

Je n'irai plus voir Depeche Mode...

...car le public est trop vieux et me fais ch**r.

L'association française des quadragénaires en pantacourts s'etait donné rendez-vous samedi pour me gacher le concert de Depeche Mode. Et bien c'était largement réussi. Chaussés de mocassin sans chaussette, arborants fierement la tête et la coiffure de Xavier Bertrand et accompagnés de madame en Converse, c'etait la soirée pour s'encanailler.
Sauf que le quadra a oublié, il ne sait plus qu'un concert ça n'est pas une partie de pictionnary dans son salon. Il a oublié qu'il y a 20 ans il ne dansait pas comme si il etait dans un mariage, seulement maintenant il ne sait plus faire que ça. Le quadra en t-shirt Agnes B. (pour faire jeune) ne sait plus quoi faire avec ses bras quand il bouge, le quadra en 2009 il danse encore comme jackie quartz en 85.
Bon, tout ça n'est pas tres grave, sauf quand il sort son iPod entre chaque titre, CHAQUE titre, c'est à dire 25 fois pendant le concert, pour dire à sa femme : "là tu vois ils vont jouer tel titre de tel album" et que son pote lui saute au visage pour lui dire " 1990 ! il est sorti en 90 !" (changez la date pour chaque morceau). Et puis quand arrive Martin Gore qui chante une balade au piano, la femme du quadra hurle "elle est géniale celle ci, tu vois j'adore parce que blablabla"....mais connasse si tu l'aimes tant que ça, tu la fermes t'ecoutes et t'arretes de disserter !
Bref, insupportable, je me demande presque si je ne préfère pas un public de filles de 14 ans qui hurlent et vivent la musique en toute insouciance et exhubérance plutot que les discussions de salon pendant tous les titres, et puis les quadra ils chantent en yahourt en plus de ça.
Bref, ils m'ont saoulé, samedi au Stade de France j'ai assisté à la Rollingstonarisation de Depeche Mode : Le moment ou le public ne se renouvelle plus, ou la nostalgie a pris le dessus sur le concert, ou on vient voir le groupe comme on va au parc d'attractions, ou le fan est englouti par la famille. Voila, on y est, comme U2, pareil. Maintenant Depeche Mode traine dans son sillage la nostalgie d'une partie du public pour ses 20ans, de minorité cette partie du public est devenue majoritaire. C'est normal. Tant mieux, je suis content pour eux, c'est bien de voir encore sur scène Depeche Mode apres tant de décénnies, même moi depuis 10ans j'ai toujours l'impression que c'est la derniere fois, mais cette fois c'est sur, ça le sera, pour d'autres raisons, parce que, comme j'aime ce groupe, je n'irai plus voir des gens qui dansent comme Jackie Quartz.



http://www.newwavehooker.com/2009....de.html




Edited By "God is laughing" on 1262623235
22/06/17 BERLIN - 01/07/17 PARIS - 03/12/17 PARIS - 05/12/17 PARIS - 24/01/18 BORDEAUX - 23/07/18 BERLIN - 25/07/18 BERLIN
Avatar de l’utilisateur
God is laughing
 
Messages: 11091
Inscription: 17 Sep 2004, 22:39
Localisation: La Rochelle, belle et rebelle

Messagepar popcara » 04 Jan 2010, 17:23

"God is laughing" a écrit:Il n'y'a pas que des critiques positives.....

Je n'irai plus voir Depeche Mode...

Lamentable cet article ! Eh bien qu'il ne vienne plus voir DM , ca nous fera de la place !
Global Spirit Tour 2018 : Amsterdam, Cologne , Bordeaux , Main Square , Beauregard , Musilac , Lollapalooza
Avatar de l’utilisateur
popcara
 
Messages: 3460
Inscription: 28 Juin 2005, 21:25
Localisation: Lille

Messagepar The Smith » 04 Jan 2010, 18:17

Oui lamentable cet article, quelqu'un encore qui ne suit pas DM, et qui n'a pas su fouiller du regard et constater au contraire le mélange de générations, parents accompagnés de leurs enfants qui prennent la reléve, génératiion d'adolescent qui on découvert DM, des gens de 40 ans, 30 ans et 20 ans, et en lisant cet artcile on a même l'impression que le public est "bobo", oui n'importe quoi, moi pour ma part j'ai trouvé un mélange d'horizon de culture, et il y a 20 ans je dansais déja comme celà, et bien au contraire il n'y a pas de nostalgie, le concert s"étand sur 30 ans de carrière!
Et pour ma part à coté de moi il y avait des enfants de 15 ans, et ils ont adoré.
N'imorte quoi cet artcile!
Que du bonheur, et vraiment les photos et votre vidéo du concert chapeau, j'en ai encore des frissons!:) :) :rock:
La musique permet de nouer des relations passionnelles avec des gens..............Alain Bashung
Avatar de l’utilisateur
The Smith
 
Messages: 62
Inscription: 12 Déc 2009, 22:02
Localisation: Indre et loire 37

Messagepar verdure1985 » 04 Jan 2010, 19:49

croustibat a écrit:petit souvenir de l'after improvisé à la sortie du concert devant le bar le rendez vous, apparement youtube n'aime pas trop le fichier mais bon : http://www.youtube.com/watch?v=wX2GTZxSECA

Merci, que de bons souvenirs!
:fletch: :fletch: :fletch:
Who's making your décisions?
Avatar de l’utilisateur
verdure1985
 
Messages: 2308
Inscription: 05 Juil 2009, 15:58
Localisation: Nice

Messagepar poppy » 05 Jan 2010, 00:37

verdure1985 a écrit:
croustibat a écrit:petit souvenir de l'after improvisé à la sortie du concert devant le bar le rendez vous, apparement youtube n'aime pas trop le fichier mais bon : http://www.youtube.com/watch?v=wX2GTZxSECA

Merci, que de bons souvenirs!
:fletch: :fletch: :fletch:

excellent ! merci de nous rappeller tout cela à nos bons souvenirs !
hihi quel plaisir de revoir certaines personnes aussi...
Avatar de l’utilisateur
poppy
 
Messages: 63
Inscription: 23 Avr 2009, 23:31

PrécédenteSuivante

Retourner vers Tour of the Universe 2009 - tournée d'été

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités