Toronto - molson amphitheater

Les dates de la tournée américaine de Depeche Mode en 2009 voire 2010.

Messagepar killmesarah » 31 Juil 2009, 13:08

isaleelee a écrit:
dmwv15 a écrit:Critique du Toronto Sun : http://www.torontosun.com/enterta....06.html

Ce n'est pas 100% enthousiaste. Qu'en pensent les membres FV qui s'y trouvaient ?

En gros: ils n'aiment pas les nouvelles chansons...Ont-ils seulement écouté l'album ? Car quoi de plus chiant que de découvrir des chansons en concert (à moins d'être fan) ?




Edited By killmesarah on 1249076944
Avatar de l’utilisateur
killmesarah
 
Messages: 819
Inscription: 23 Avr 2009, 16:23
Localisation: Paris

Messagepar fred62DM » 31 Juil 2009, 16:51

Ha enfin Fragile Tension en concert.... Difficile de se rendre compte sur la vidéo, mais de toute façon je suis fan de ce titre, qui n'est pas le plus "modien, et "c'est bien" !

(Argh, un version extended ou avec une prolongation musicale (comme le Personal Jesus sur Violator) de Fragile Tension.... Je suis preneur)

Nous pouvons espérer Perfect, plus modien et qui me semble avoir un potentiel live...

Je rêve d'un Miles aways enchainé (donc) sans rupture avec Personal Jesus.... J'ai l'impression que ces deux titres peuvent vivre ensemble non ?
----------------------------------------
I'm just an angel driving blindly
Avatar de l’utilisateur
fred62DM
 
Messages: 314
Inscription: 17 Avr 2003, 08:30

Messagepar Vivre Avec Depeche Mode » 13 Jan 2010, 21:13

Quelle joie de découvrir les concerts de la tournée américaine ! Les vidéos nous informaient déjà de la différence d'ambiance et d'implication du groupe, l'enregistrement met en relief cette différence. L'acoustique est l'image de ces salles très modernes, géométriques, elle est un peu sèche mais bien organisée, avec des ricochets. L'introduction de In Chains, prise plus rapidement qu'en Europe, éclate bien en tous les recoins du lieu.

Les débuts vocaux du concert sont un peu laborieux, comme souvent d'ailleurs sur cette tournée, mais progressivement quelque chose de très vivant et de spontané se met en place. On sait que les concerts américains n'ont pas tout le poids émotionnel, la solennité des concerts européens, Martin Gore est le premier à le souligner. Loin de moi l'idée de juger le public par rapport à cela, mais le fait de dédramatiser permet à Dave Gahan de porter encore plus la foule, avec ces petites interjections qui ne me lassent jamais et qui ont un très bel effet ici dans Walking In My Shoes. Enfin, il y a le rapport à la langue : le fait que l'auditeur se dise que cette prise vient d'un concert où le public est majoritairement anglo-saxon induit une relation aux textes beaucoup plus évidente, un partage direct dans l'inconscient collectif. Cet accord linguistique rajoute à la ferveur et à l'innocence. L'anglais aura beau avoir des vertus pour tendre à l'universalité, il n'est jamais aussi explicite que dans son foyer originaire. Je veux dire par là que dans le type d'ambiance instaurée par les concerts américains, tout est compris, quelque soit tous les efforts effectués de notre côté pour intérioriser la totalité des textes et leur sens – et j'imagine bien que parmi vous il y a des exceptions exemplaires incollables ;) -, il y a une immédiateté de communication qui sied mieux à Dave Gahan et qui le rend plus à l'aise. Rappelez vous le pirate vidéo de Anaheim en 2006, pendant Behind The Wheel on avait l'impression que sur l'avancée l'homme chantait au milieu de personnes qui lui étaient familières.

Un léger décalage sur Policy of Truth, une rapide reprise au début de Strange Love, tels sont les quelques accrocs que j'ai repérés. Je vous conseille ce nouvel enregistrement qui annonce de très belles atmosphères pour les dates suivantes qui ont été enregistrées.
Liens vers mes films, univers esthétiques :
sur ARTE Creative http://creative.arte.tv/fr/space/univer ... /messages/
sur vimeo http://vimeo.com/user5739084
Avatar de l’utilisateur
Vivre Avec Depeche Mode
 
Messages: 381
Inscription: 23 Avr 2008, 12:01
Localisation: ROUEN

Messagepar enjoy the mode » 13 Jan 2010, 21:55

Vivre Avec Depeche Mode a écrit:il y a une immédiateté de communication qui sied mieux à Dave Gahan et qui le rend plus à l'aise. Rappelez vous le pirate vidéo de Anaheim en 2006, pendant Behind The Wheel on avait l'impression que sur l'avancée l'homme chantait au milieu de personnes qui lui étaient familières.

j'ai été voir ce petit moment d'émotion, et effectivement on le sent très à l'aise; quant à la fille à qui il tient la main, elle n'a pas du encore s'en remettre !!!!!
Tour 2017/18
Nice, Lille, Paris Sdf, Anvers, Paris Bercy 1 & 2, Bordeaux.

L'Homme a inventé Dieu, l'inverse reste à prouver... (Mr Gainsbourg)
Avatar de l’utilisateur
enjoy the mode
 
Messages: 1910
Inscription: 16 Sep 2005, 19:22
Localisation: petit village de l'Eure...

Précédente

Retourner vers Tour of the Universe - tournée américaine

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité