Omd - architecture & morality

Parce qu'il n'y pas que DM dans la vie : le punk, le post punk, les années 80 l'électro, le rock, la pop, Joy Division, Ian Curtis, David Bowie et tant d'autres...

Re: Omd - architecture & morality

Messagepar Black Vacca » 15 Mar 2019, 17:57

Au passage, j'espère que Martin Cooper et le nouveau batteur, comme indiqué sur le site officiel, feront toute la tournée. J'avoue que malgré un super show et une super ambiance, j'avais été un poil "frustré" de n'avavoir "que" le format duo l'an passé
Avatar de l’utilisateur
Black Vacca
 
Messages: 357
Inscription: 07 Mai 2003, 20:07
Localisation: Lagny/Marne

Re: Omd - architecture & morality

Messagepar STUMM101 » 16 Mar 2019, 01:21

Salut,

Black Vacca a écrit:
DM86 a écrit:Place achetée également. Moi aussi je suis étonné du prix pas cher et unique. C'est la première fois que je vois les prix sièges identiques aux prix fosse.

Il y a des places assises au Bataclan?

Le concert à lieu à la Cigale.
Sinon pour répondre à la question, au Bataclan il y a des places assises face à la scène et sur les cotés à l'étage, fosse debout. A la Cigale, places assises à l'étage face à la scène et sur les cotés et fosse debout.

A+
STUMM "get up" 101
Bien malin celui qui distingue une fausse note fausse d'une fausse note juste
-----
La plus courte nouvelle de SF : Le dernier homme sur Terre entend frapper à la porte...
Avatar de l’utilisateur
STUMM101
 
Messages: 10639
Inscription: 06 Nov 2003, 22:26
Localisation: Paris

Re: Omd - architecture & morality

Messagepar olipunker » 08 Oct 2019, 21:53

Il est sympa le son de ce coffret Souvenir! Ça donne quoi OMD sur scène ces derniers temps??
Avatar de l’utilisateur
olipunker
 
Messages: 546
Inscription: 27 Mar 2006, 12:17

Re: Omd - architecture & morality

Messagepar dave1er » 16 Jan 2020, 21:41

.
Fichiers joints
84162A4E-7C28-40F0-BFFA-8181543D2442.jpeg
84162A4E-7C28-40F0-BFFA-8181543D2442.jpeg (62.16 Kio) Vu 1298 fois
"Le rock français, c'est comme le vin anglais." (John Lennon)
Avatar de l’utilisateur
dave1er
 
Messages: 6513
Inscription: 24 Sep 2005, 11:22

Re: Omd - architecture & morality

Messagepar Black Vacca » 13 Fév 2020, 19:39

Hello,

OMD qui vient de démarrer sa tournée des 40 ans, évoque Vince en amont d'un de leurs tout premier titre (Almost).
Pas totalement certain d'avoir tout compris, mais Andy semble dire que Vince a décidé de monter un groupe après avoir entendu ce titre...(?)

https://www.youtube.com/watch?v=yzKt0Cm4D0g

Pour ma part, j'en suis ce dimanche à la Cigale!

a+

Fred
Avatar de l’utilisateur
Black Vacca
 
Messages: 357
Inscription: 07 Mai 2003, 20:07
Localisation: Lagny/Marne

Re: Omd - architecture & morality

Messagepar luke06 » 13 Fév 2020, 21:41

Il a toujours cette même voix envoutante , c'est impressionnant . J'aurais bien aimé les voir en concert
peace come to me. I've found the peace I've been searching for
Avatar de l’utilisateur
luke06
 
Messages: 1690
Inscription: 09 Mai 2009, 21:26
Localisation: nice

Re: Omd - architecture & morality

Messagepar Arno101 » 13 Fév 2020, 22:22

luke06 a écrit:Il a toujours cette même voix envoutante , c'est impressionnant . J'aurais bien aimé les voir en concert

Bah ils passent Dimanche à Paris :D
Arno101
 
Messages: 262
Inscription: 09 Sep 2005, 20:16

Re: Omd - architecture & morality

Messagepar luke06 » 14 Fév 2020, 14:55

Bein c'est complet et je n'habite pas Paris :mrgreen:
PS il n'y a que moi qui suis bloqué sur Chrome ?? Je dois changer de moteur de recherche
peace come to me. I've found the peace I've been searching for
Avatar de l’utilisateur
luke06
 
Messages: 1690
Inscription: 09 Mai 2009, 21:26
Localisation: nice

Re: Omd - architecture & morality

Messagepar inmymemory » 15 Fév 2020, 02:12

Black Vacca a écrit:Hello,

OMD qui vient de démarrer sa tournée des 40 ans, évoque Vince en amont d'un de leurs tout premier titre (Almost).
Pas totalement certain d'avoir tout compris, mais Andy semble dire que Vince a décidé de monter un groupe après avoir entendu ce titre...(?)


Tu as bien compris. Il dit qu'un môme nommé Vince, devenu depuis un ami, mais encore un môme à l'époque, en entendant cette chanson à décider de faire de la musique électronique et a monté un groupe nommé Depeche Mode.

Quant à moi OMD fut mon tout premier concert, en 84, le second fut Depeche Mode... Bonne soirée dimanche!

In my memory "souvenir"
Placed it in my memory, leaved it in my past, but don't forget...
Bercy 1984 - Bercy 1988 - Bercy 2014 (x2) - Bercy 2017
Avatar de l’utilisateur
inmymemory
 
Messages: 288
Inscription: 14 Juin 2013, 17:45
Localisation: Paris

Re: Omd - architecture & morality

Messagepar Black Vacca » 17 Fév 2020, 09:51

Salut,

Comme évoqué un peu plus haut, j'ai donc assisté au concert d'OMD à Paris. Il s'agissait du dernier concert de la tournée anniversaire (40 ans) du groupe, entamée fin 2019, et il se tenait à la Cigale. Sauf erreur de ma part, c'est la seule date française.

En ce qui me concerne, ce n'était que le 2e concert d'OMD. J'avais assisté au précédent show parisien (Le Bataclan en février 2018), et même si je l'avais apprécié, j'étais resté sur ma faim car le groupe était en configuration duo, avec Andy McCluskey et Paul Humphreys, sans batterie, ni second clavier. Ce qui n'était pas le cas hier soir, car étaient également présents Martin Cooper, au clavier et au sax (il les accompagne sur les albums et les tournées quasiment depuis le début; il a sporadiquement contribué à l'écriture, co-signant notamment le tube "Souvenir") et Stuart Kershaw (qui a rejoint le groupe il y a quelques années, reprenant le place cédée par Malcolm Holmes en raison de problèmes de santé, et qui était également présent quasiment depuis le début).

Mes impressions en vrac:

- Un set très énergique d'1h45 environ, sans temps mort, et très bien rodé (le dernier de la tournée ceci étant).
- Un groupe qui semble content d'être sur scène, très souriant et interactif avec le public, y compris Martin Cooper que je voyais pour la première fois, et qui m'avait toujours semblé particulièrement discret et effacé.
Andy McCluskey mouille le chemise au sens propre comme au figuré. Il s'agite constamment comme il aurait pu le faire il y a 40 ans. J'ai trouvé qu'OMD montrait beaucoup de respect pour l'audience.
- La configuration à 4...c'est sans conteste autre chose! Je me suis toujours demandé quel était le niveau de jeu aux claviers sur scène et force est de constater que Paul Humphreys comme Martin Cooper ne chôment (ce qui rend d'autant plus frustrante la configuration en duo, avec donc une bonne grosse moitié pré-enregistrée). Le jeu de batterie est parfaitement posée sur la structure électronique des morceaux.
- La setlist est efficace bien que trop convenue, à mon sens. On retrouve, d'une part, les "classiques" des 3 premiers albums ("Electricity", "Messages", "Enola Gay", "Souvenir", "Joan of arc", "Maid of Orleans") avec toutefois quelques morceaux du tout début un poil moins connus "Stanlow" en ouverture, ainsi que "Statues" et "Almost" joués à l'occasion d'un genre de "break" rétro, en milieu de concert. A cette occasion, les 4 musiciens se retrouvent alignés au tout devant de la scène, avec seuls 2 petits claviers, des percus électroniques et Andy + sa basse. On pourrait presqu'y voir une allusion à Kraftwerk. C'est d'ailleurs en amont d'Almost qu'Andy sort l'anecdote que j'évoquais plus haut, concernant un certain Vince qui après avoir entendu et tenté de rejouer Almost, à décidé de fonder un groupe nommé "Depeche Mode". J'avoue que je m'interroge sur cette anecdote: hommage? volonté de rappeler qu'ils font malgré tout partie des pionniers et influenceurs de ce mouvement musical? (J'ai souvenir de certains "quotes" de Dave, dans les bios de DM, qui n'était pas toujours hyper élogieux envers OMD).
Pour en revenir à la setlist, OMD déroule par la suite les "tubes" de sa période commerciale (post "Dazzle Ships"). J'avoue que je suis beaucoup moins client de tout ça, même si les morceaux restent bien fichus et garants d'une excellente ambiance dans ce type de concert. On retrouve, sans tous les citer: "Forever live and die", "Locomotion", "Secrets", "If you leave".
On a également une incursion dans les albums de la période "solo" d'OMD (avec Andy McCluskey aux commandes), ainsi que ceux post réunion (après 2006).
La setlist est donc bien équilibrée entre l'OMD "original" et l'OMD ère commerciale. On pourra toutefois regretter qu'OMD n'ait pas intégré un ou deux titres plus obscurs de la période initiale, et ait totalement ignoré le très expérimental et échec commercial "Dazzle Ships" (à l'exception de "Time Zones" qui fit office d'interlude musical en amont du clin d'oeil rétro que j'évoque plus haut). Des titres comme "Telegraph" ou "Genetic Engeneering", les singles issus de cet album, n'auraient pas fait tache et restent probablement les plus digestes, notamment aux yeux de la partie du public qui a rejeté cet album.
D'un autre côté, j'ai réalisé à quel point le concert est majoritairement composé de "tubes"...et que donc OMD en a tout de même pondu un paquet! Difficile dans ces conditions de construire une setlist un peu alternative, le fait de laisser de côté trop d'incontournables faisant souvent des mécontents!
- Le public était très enthousiaste. J'ai été assez étonné de découvrir, par le biais de quelques remarques entendues ça et là, qu'il y avait pas mal de personnes présentes, qui connaissaient visiblement peu OMD (hormis "Enola Gay" et cie) et qui étaient agréablement surprises de l'énergie du groupe. En bref, on sentait qu'il y avait à la base l'image du groupe sans prétention, qui a fait 2-3 tubes dans les 80's avec ses synthés.

Pour l'anecdote, la première partie était assurée par le groupe Mig15, dont le bassiste n'est autre que le fils d'Andy McCluskey.

Donc au global une très bonne soirée, un groupe toujours très efficace après tant d'années, et que j'espère revoir (en configurations quatuor).

A+

Fred
Avatar de l’utilisateur
Black Vacca
 
Messages: 357
Inscription: 07 Mai 2003, 20:07
Localisation: Lagny/Marne

Re: Omd - architecture & morality

Messagepar DM86 » 17 Fév 2020, 12:01

Bonne analyse Black Vacca.
J'ai trouvé qu'il y avait une superbe ambiance hier. C''est de plus en plus rare de voir ça et ça fait plaisir.
La setlist était plutôt bonne (ils n'ont pas joué Secret par contre). J'aurais aimé un "Walking on the milky way" ou un "Universal" mais bon.
Chouette soirée. Et ils avaient l'air vraiment ravi de l'accueil parisien.
Paris 7/5/86, 16/11/87, 21/10/90, 29/6/93, 7/10/98, 9+10/10/01, 28/4/03 (M Gore), 4/7/03+20/11/03 (D Gahan), 21+22/02/06, 27/6/09, 19+20/01/10, 23/04/10 (Recoil), 15/06/13, 29+31/01/14, 02/11/15 (Dave & Soulsavers), 1/7/17, 3+5/12/17
DM86
 
Messages: 465
Inscription: 05 Sep 2011, 12:45

Re: Omd - architecture & morality

Messagepar Black Vacca » 17 Fév 2020, 12:10

J'ai en effet fait l'amalgame "Secret" et "Dreaming".
C'est ça le problème avec les titres à un mot! :D
Avatar de l’utilisateur
Black Vacca
 
Messages: 357
Inscription: 07 Mai 2003, 20:07
Localisation: Lagny/Marne

Re: Omd - architecture & morality

Messagepar Igor Z » 17 Fév 2020, 18:38

Je voulais les voir au moins une fois dans ma vie et franchement superbe concert :

- ambiance géniale qui a vraiment fait la différence pour en faire un concert unique
- setlist aussi géniale pour quelqu'un qui les voit pour la 1ère fois
- salle parfaite pour ça

bref une belle soirée !! :D
2017 Nice-Paris(x3)-Montréal-New York-Londres-Madrid
2013/14 Nice-Stuttgart-Nîmes-Montréal-Brooklyn-Londres-Paris(x3)Strasbourg-Mannheim
2009/10 Luxembourg-Montréal-New York-Paris(x3)-Londres
2005/06 Montréal-Marseille-Barcelone-Paris(x3)-Nîmes
2001 Paris
Avatar de l’utilisateur
Igor Z
 
Messages: 700
Inscription: 06 Juin 2009, 09:05
Localisation: PARIS

Précédente

Retourner vers Autour de Depeche Mode

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités

cron