dimanche, mai 20 2007

Ethique synthétique : interview de Sébastien Michaud

L'auteur d'Ethique Synthétique nous donne quelques informations sur la naissance de son projet et sur sa conception. Autopsie de la première biographie française digne de ce nom consacrée aux Basildoniens.

Lire la suite

jeudi, mai 3 2007

The Naked Man : l’interview

Avec franchise et humour, les deux têtes pensantes et chantantes de The Naked Man, Sébastien Ficagna et Sandrine Cognet répondent à nos questions en toute décontraction. Entre kazou, coucheries et live, voici le passé, le présent et le futur d’un groupe français autoproduit (et c’est mieux que les envolées lyriques de Pascal Nègre).

Lire la suite

dimanche, avril 29 2007

DJ Zebra : je joue régulièrement “Breathing in fumes”

Situons le personnage : La carrière de DJ Zebra ne date pas d'hier. Il fut bassiste de Billy Ze Kick et des Gamins en Folie, avant de glisser vers le reggae (chanteur-guitariste des Raggamins) et le funk (Demain les Poulpes). Il est aujourd'hui un compositeur et un remixeur qui s'est fait une belle réputation dans le milieu de la nuit parisienne. On le retrouve régulièrement au Pulp, club lesbien dans lequel Fletch “essayait” de faire le DJ il n'y a pas si longtemps, ou sur la radio parisienne Ouï FM pour l'émission “Mix on the rocks” qui propose des mixs rock. Faire danser sur Depeche Mode, The Clash, The Kinks et autres Sex Pistols à la tombée de la nuit, tel est le défi que s'est lancé Dj Zebra.

Lire la suite

Biographie de Depeche Mode par Jonathan Miller : Depeche Mode à nu

Jonathan Miller, auteur de Stripped, la dernière biographie en langue anglaise en date consacrée à Depeche Mode répond à nos questions.

Lire la suite

samedi, avril 28 2007

My Caress : A piano tribute to Depeche Mode

Lorsqu'on apprend que le webmaster d'un site web high tech flashy plein d'effets dans tous les sens va mettre en ligne un album de reprises de Depeche Mode, on a de quoi s'inquiéter. On se demande tout de suite où la surenchère va mener et on imagine avec angoisse la ribambelle d'effets chopés à droite et à gauche sur des logiciels de retouche de son venir déformer les compositions de Gore. On imagine que l'effet “home sweet home studio” va tourner, comme c'est souvent le cas, au massacre. Et bien Raph prend tout son petit monde à contre-pied en faisant un album de reprises au piano qui réussit à être sobre et original. Voilà un passionné qui travaille d'arrache-pied 16 reprises de Depeche Mode et qui les partage sur son site web. Et ce n'est pas cette gratuité qui est essentielle tant le concept est intéressant et n'a rien à envier aux pléthores de reprises qu'on peut trouver ici et là dans le commerce (mention spéciale à Pat McDonald) ou sur Internet (internautes, on vous aura prévenu, Modified revient dans une sixième version qui s'annonce au moins aussi foireuse que ses cinq grandes sœurs).

Mais revenons à notre tribute qui est l'œuvre d'un seul homme. Les temps forts de My Caress sont sans aucun doute la version de Shake the Disease qui semble avoir été influencée par le mini tour 2003 de Martin Gore, Here is the House demo-esque à souhait, sans oublier un Ice Machine de derrière les fagots. Quelle est la prochaine étape ? Une seconde compilation avec vocalises ? En tout cas, pour les nuls en karaoké, il est même possible de chanter les “Oooooh” de l'interlude qui suit Blue Dress sur Violator et ça, c'est de la balle.

Lire la suite

lundi, avril 23 2007

I AM X : Sexe, introspection et electro

LES AMOUREUX du trip-hop connaissent sûrement le groupe Sneaker Pimps, formé à Londres au début des années 90 et ayant vendu depuis lors quelques 1,5 millions de copies de leurs trois albums, Becoming X, Splinter et Bloodsport. Après s’être cantonné à la composition, Chris Corner prend la relève de la chanteuse du premier album. Mais les différents travaux du groupe ne suffisent pas à ce touche-à-tout insatiable qu’est Chris Corner. En effet, il a ouvert il y a quelques années un concept-club, le Home Taping, dans l’Institut des Arts Contemporains de Londres et a créé son propre label, Splinter Recordings, où la créativité musicale est la seule règle.

EN 2004, CHRIS CORNER A DÉCIDÉ DE S’ATTAQUER À SON PROJET SOLO, I AM X, ET À SON PREMIER ALBUM « KISS + SWALLOW ». LES INFUENCES ELECTRO-POP DES GROUPES ANGLAIS DES ANNÉES 80 sautent immédiatement aux oreilles, mais elles sont ici revisitées avec des sons electros modernes. Alors, quand cette musique si chère à notre coeur se mêle à un formidable sens de la mélodie, une seule chose nous reste à faire : courir acheter l’album. French Violation, grâce au sampler, vous donne l’occasion de vous faire une première idée avec le single et de vous laisser convaincre par Chris Corner lui-même.

Lire la suite

dimanche, avril 24 2005

SIN – Something to say : « Je craque sur les paroles de Something to do et pour son côté anxiogène »

En 1998, un jeune trio, affublé du sulfureux nom SIN, déboule de nulle part (ou si, de Melun) et décide de renverser les quilles de l’industrie musicale française. Leur premier album, Noisy Pipes, Lovely Noises, s’impose dans un genre relativement confidentiel et peu médiatisé dans notre beau pays : l’indus.

Lire la suite

jeudi, décembre 11 2003

Interview de Dekad - fanzine French Violation avril 2003

Interview de Dekad, trio parisien par Virginie, mars 2003. Dekad est présent sur le French Violation sampler #1 (avril 2003). Comment est né le groupe ? Seb : Dekad, c'est avant tout l'histoire d'une rencontre. Au début, deux frères, l'un guitariste, fan de Dead can Dance, The Cure, et Joy Division,  […]

Lire la suite